Après quelques expériences avec les deux premières cohortes, on a finalement conclu que les étudiantes (aides de salle) devaient être réunies en groupes de 50 pour suivre un programme de trois mois. La première moitié du programme serait offerte à l’université et la deuxième moitié serait offerte en partie à l’école et en partie dans les hôpitaux, sous forme de stages pratiques.


Pendant les quatre premières semaines, chaque jeune femme suivait un cours quotidien sur « La conception appliquée à toutes les formes d’artisanat ». Pendant ces quatre semaines, chaque jeune femme consacrait 2 jours et demi à la réalisation de pièces d’artisanat. Dans les deux semaines suivantes, elle se spécialisait dans une forme d’artisanat. Pendant les six premières semaines, elle suivait des cours sur les principes et la pratique de l’ergothérapie. De la septième à la douzième semaine, la jeune fille passait la moitié de son temps à se spécialiser dans une forme d’artisanat et à suivre des cours sur le design, à l’école.

Segsworth, W.E. (1920). Retraining Canada’s Disabled Soldiers, p. 38.

Après la Première Guerre Mondiale et la suppression des cours de courte durée en ergothérapie à l’University of Toronto, l’offre d’ergothérapeutes a graduellement diminué, car les ergothérapeutes se mariaient et cessaient de travailler et plusieurs ergothérapeutes canadiennes avaient accepté de travailler dans des hôpitaux américains.


En 1925, l’Ontario Society of Occupational Therapy, appuyée par le Dr Goldwin W. Howland et le Dr Alexander Primrose, puis, par le doyen en médecine de l’University of Toronto, a demandé à l’université de mettre sur pied un programme de deux ans pour former des ergothérapeutes. En janvier 1926, le programme a été approuvé par le Sénat de l’université et, en septembre de la même année, les premières étudiantes se sont inscrites au premier programme de formation en ergothérapie au Canada. Deux ans plus tard, 20 étudiantes obtenaient leur diplôme. Jusqu’en 1950, ce fut le seul programme universitaire en ergothérapie offert au Canada et, jusqu’en 1967, ce fut le seul offert en Ontario.


Aujourd’hui (2010), il y a quatorze programmes de formation reconnus au Canada :

UNIVERSITY OF TORONTO                                            est. 1926

MCGILL UNIVERSITY                                                     est. 1950

UNIVERSITÉ DE MONTREAL                                           est. 1954

UNIVERSITY OF MANITOBA                                            est. 1959

UNIVERSITY OF ALBERTA                                               est. 1960

UNIVERSITY OF BRITISH COLUMBIA                              est. 1961

QUEEN'S UNIVERSITY                                                    est. 1967

UNIVERSITÉ LAVAL                                                        est. 1968

UNIVERSITY OF WESTERN ONTARIO                              est. 1970

DALHOUSIE UNIVERSITY                                                est. 1980

UNIVERSITÉ  D’OTTAWA                                                 est. 1985

MCMASTER UNIVERSITY                                                  est. 1989

UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE                                        est. 2007

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC à TROIS RIVIÈRES                  est. 2008