Au sujet du Programme d’ergothérapie de l’Université d’Ottawa
Le Programme d’ergothérapie offre deux programmes de maîtrise professionnelle en ergothérapie :

  • Le cheminement régulier : ce programme de maitrise professionnelle en ergothérapie est d’abord axé sur le développement des compétences professionnelles requises pour l’entrée en pratique. L’ensemble des rôles et des compétences identifiés dans le Profil de la pratique de l’ergothérapie au Canada (2007) sont reconnus et identifiés comme étant les principaux objets de la formation. Ce programme est offert en français. Découvrez notre maitrise en ergothérapie dans la vidéo suivante http://www.sante.uottawa.ca/esr/ergo/index.htm

  • Le cheminement court pour bacheliers en ergothérapie d’une université canadienne reconnue par l’ACE : il s’agit d’un programme de Maîtrise professionnelle de 30 crédits offert aux ergothérapeutes cliniciens qui ont un minimum de 2 années d’expérience. La scolarité (cours) a été conçue pour être complétée dans une année. Pour plus d’informations, veuillez visiter le http://www.etudesup.uottawa.ca/Default.aspx?tabid=1726&monControl=Programmes&ProgId=672

Philosophie du Programme : Dans le programme, l’accent est mis sur les habiletés de pensée critique et d’interprétation de la recherche pour inculquer aux étudiants des habitudes d’analyse critique de la recherche et d’ouverture à l’avancement des connaissance en plus de l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à la pratique de l’ergothérapie. Les axes pédagogiques retenus lors de la conception du programme de baccalauréat sont maintenus dans le programme de maitrise professionnelle. Les professeurs croient fermement en une philosophie d’enseignement humaniste axée sur la responsabilisation de l’étudiant face à son apprentissage. Ainsi, ils ont tenu à maintenir des stratégies pédagogiques interactives (apprentissage expérientiel, approche par problèmes complexes ) qui favorisent la participation de l’étudiant pour le préparer à une pratique autonome de l’ergothérapie et pour promouvoir le développement de capacités d’auto-formation qui lui permettront de poursuivre un cheminement professionnel continu tout au cours de sa carrière dans le contexte des soins de santé en constante évolution. Les étudiants doivent également tenir un portfolio en vue de se préparer à la tenue d’un portfolio professionnel exigé par les ordres professionnels.
http://www.sante.uottawa.ca/esr/maerg_mission.htm


Historique


Le Programme d’ergothérapie a été créé en 1985 grâce à une subvention du Conseil d’éducation franco-ontarien pour répondre au besoin en formation et en santé de la communauté francophone de l’Ontario. Le Programme accueille ses premiers étudiants au baccalauréat en 1986. Madame Anne Lang-Étienne, fondatrice du Programme, a élaboré la philosophie fondée sur la compréhension du processus mobilisateur de l’activité et qui favorise l’apprentissage expérientiel.


Depuis sa création, le Programme d’ergothérapie est le seul programme de formation canadien en ergothérapie francophone à l’extérieur du Québec. En 1999, l’Université d’Ottawa recevait une subvention du gouvernement fédéral dans le cadre de la création du Consortium national de formation en santé (CNFS) pour élargir la mission de ses programmes offerts en français à l’ensemble des minorités francophones du pays. Depuis, le CNFS permet au programme d’ergothérapie d’admettre des étudiants francophones originaires des communautés où le français est la langue de minorité.


Le programme d’ergothérapie a fortement contribué à la mise sur pied de la Clinique universitaire interprofessionnelle en soins de santé primaires. Cette clinique inaugurée en 2006 est la première de son genre au Canada et elle est dirigée par deux professeurs du programme d’ergothérapie soit Professeures Claire-Jehanne Dubouloz et Jacinthe Savard. Dans cette clinique universitaire interprofessionnelle, des étudiants et étudiantes, sous la supervision de précepteurs (des cliniciens de cinq disciplines réglementées de la santé : audiologie, ergothérapie, orthophonie, physiothérapie et sciences infirmières), participent à la planification, l’implantation et l’évaluation d’interventions cliniques disciplinaires et interprofessionnelles.
http://www.sante.uottawa.ca/esr/cliniqueuniv/


En 2007, le programme de maitrise professionnelle a été inauguré pour se conformer aux exigences de l’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE). Dans ce nouveau programme, l’accent est mis sur les habiletés de pensée critique et d’interprétation de la recherche pour inculquer aux étudiants des habitudes d’analyse critique de la recherche et d’ouverture à l’avancement des connaissance en plus de l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à la pratique de l’ergothérapie. Les axes pédagogiques retenus lors de la conception du programme de baccalauréat sont maintenus dans le programme de maitrise professionnelle. Les professeurs croient fermement en une philosophie d’enseignement humaniste axée sur la responsabilisation de l’étudiant face à son apprentissage. Ainsi, ils ont tenu à maintenir des stratégies pédagogiques interactives (apprentissage expérientiel, approche par problèmes complexes) qui favorisent la participation de l’étudiant pour le préparer à une pratique autonome de l’ergothérapie et pour promouvoir le développement de capacités d’auto-formation qui lui permettront de poursuivre un cheminement professionnel continu tout au cours de sa carrière dans le contexte des soins de santé en constante évolution.


L’année 2009 marque un tournant dans l’histoire du programme puisqu’elle s’est terminée par la diplomation de deux cohortes soit la 20ème et dernière cohorte du baccalauréat en ergothérapie et la première cohorte de la maitrise en ergothérapie. De plus, dans cette même année, le programme inaugure un cheminement court pour les titulaires d’un Baccalauréat en ergothérapie d’une université canadienne reconnue par l’ACE. Il s’agit d’un programme de Maîtrise professionnelle de 30 crédits offert aux ergothérapeutes cliniciens qui ont un minimum de 2 années d’expérience. La scolarité (cours) a été conçue pour être complétée dans une année.


En 2010, le programme participe la création d’un nouveau Programme de doctorat en sciences de la réadaptation. Il s’agit du seul programme de doctorat en sciences de la réadaptation au Canada permettant d’étudier en anglais ou en français. Le programme assure donc, dans les deux langues officielles, le plus haut niveau de formation en recherche dans un contexte interdisciplinaire. La moitié de la première cohorte est constituée d’ergothérapeutes.

Événements marquants:
Les membres de notre équipe sont dynamiques, expérimentés, engagés et reconnus par la communauté ergothérapique et universitaire. Ils se sont mérité de nombreux prix et distinctions:

En 2002 :

  • Professeur Heidi Sveistrup, reçoit la Bourse d’excellence du Premier Ministre du Ministère de la recherche et de l’innovation

  • Professeure Rachel Thibeault reçoit le prestigieux Prix Muriel Driver de l’Association canadienne des ergothérapeutes. Ses travaux touchent un large éventail de sujets, passant de la santé mentale et la réadaptation physique dans les régions rurales et urbaines du Canada, aux services à base communautaire dans l’Arctique, en Asie et en Afrique. Elle se spécialise dans la réadaptation à base communautaire, les soins psychosociaux et les questions relatives à la quête de sens et à la justice sociale dans les soins de santé.

En 2003 :

  • Le programme devient le premier programme en ergothérapie au Canada où tous les professeurs réguliers détiennent un doctorat. Un grand accomplissement pour le plus jeune des programmes en ergothérapie à cette époque.

  • Professeure Rachel Thibeault reçoit le prestigieux Prix d’excellence en enseignement de l’Université d’Ottawa.

En 2004 :

  • Professeur Heidi Sveistrup, reçoit le TD Grants in Medical Excellence Research Mentor Award de l’Hopital des enfants de l’est de l’Ontario

En 2005:

  • Professeure Paulette Guitard reçoit le Prix de la Dre Helen P. LeVesconte de l’Association canadienne des ergothérapeutes pour souligner son bénévolat et son engagement envers l’ACE et la profession.

En 2006 :

  • Professeure Michèle Hébert reçoit le Prix Excellence en enseignement de la Faculté des sciences de la santé décerné à un membre du corps professoral pour reconnaître sa contribution à l’enseignement, notamment dans la conception et l’innovation de matériel pédagogique, la conception de cours, l’élaboration de programmes d’études ou leurs compétences interprofessionnelles. Ce prix vise à honorer sa contribution exceptionnelle lors de la création du programme d’ergothérapie et du développement du portfolio étudiant.

  • Inauguration de la Clinique universitaire interprofessionnelle en soins de santé primaires dirigée par deux professeurs du programme d’ergothérapie soit Professeure Dubouloz et Professeure Savard.

En 2007 :

  • Professeure Mary Egan reçoit à son tour le prestigieux Prix Muriel Driver de l’Association canadienne des ergothérapeutes pour souligner sa contribution remarquable à l’enseignement et à la recherche en ergothérapie. Tout au long de sa carrière, Mary a été un exemple vivant des valeurs de Muriel Driver, une leader bienveillante de notre profession qui a longuement réfléchi, décrit et examiné des aspects importants de notre profession.

  • L’équipe de la Clinique Universitaire dirigée par Professeur Claire-Jehanne Dubouloz reçoit le Prix de l’innovation en santé 2007 du Ottawa Research and Innovation Council
    http://www.sante.uottawa.ca/esr/cliniqueuniv/index.htm

  • Professeure Claire-Jehanne Dubouloz est nommée par le Sénat de l’Université pour siéger sur le Bureau des gouverneurs de l’Université.

En 2008 :

  • L’équipe de professeurs du programme Michèle Hébert, Rachel Thibeault, Jean-Pascal Beaudoin, Manon Tremblay, et une étudiante au programme Anathèle Zamor, présente un atelier de six conférences sur : Un portfolio professionnel étudiant et sa congruence avec un programme axé sur le développement des compétences disciplinaires au 25e Congrès de L’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) à Montpellier, France.

En 2009 :

  • Professeure Claire-Jehanne Dubouloz est nommée Fellow de l’Association canadiennes des ergothérapeutes pour afin de reconnaître et honorer sa contribution remarquable pour la profession en combinant sa passion pour l’ergothérapie, son engagement envers l’excellence et l’innovation en recherche et son dévouement envers les étudiants, les enseignants, le personnel, les cliniciens et les clients.

  • Professeure Rose Martini reçoit le Prix Excellence en enseignement de la Faculté des sciences de la santé décerné à un membre du corps professoral pour reconnaître sa contribution à l’enseignement, notamment dans la conception et l’innovation de matériel pédagogique, la conception de cours, l’élaboration de programmes d’études ou leurs compétences interprofessionnelles.

En 2010 :

  • Monsieur Jean-Pascal Beaudoin, coordonateur de la formation clinique reçoit le Prix d'excellence pour le personnel cadre et professionnel de la Faculté des sciences de la santé pour reconnaitre son apport exceptionnel et pour s’être distingué dans le cadre de ses fonctions.

  • Professeure Heidi Sveistrup se voit attribuer comme co-chercheure le Dr. Tony Hakim Innovative Stroke Research Award du Heart and Stroke Foundation Centre for Stroke Recovery. Elle a également été nominée pour le Doris Pringle Community Excellence Award avec ses collègues Professeures Paulette Guitard et Nancy Edwards