Ce discours a été institué en l'honneur de Muriel Driver, afin de commémorer ses nombreuses et importantes réalisations ayant contribué à l'avancement de l'ergothérapie, de l'obtention de son diplôme de l'Université de Toronto en 1941, jusqu'à son décès en 1972. Ce bref résumé donnera un aperçu de la carrière variée et bien remplie de Muriel, carrière qui débuta en 1941 lorsqu'elle commença à travailler comme thérapeute fournissant des soins à domicile pour le "Toronto Curative Workshop."

En 1943, elle s'engageait dans le corps médical de l'Armée Royale Canadienne, où elle occupa d'abord l'unique poste de thérapeute de l'hôpital militaire d'Hamilton. Elle occupa par la suite un poste outre-mer au sein du "22nd Canadian General Hospital" en Angleterre, à titre d'ergothérapeute en chef. À son retour au Canada, elle servit à l'hôpital militaire de Montréal comme adjointe de l'ergothérapeute en chef.

Après avoir reçu son congé de l'armée en 1946, Muriel organisa le premier département d'ergothérapie du "Runnymede Hospital for the Chronically Ill" de Toronto et en 1948, elle devint directrice du service d'ergothérapie à "The Hospital for Sick Children" de Toronto. Pendant ces années, Muriel a obtenu un diplôme de troisième cycle de la Fondation Warm Springs de Georgie, dans le domaine des troubles neuromusculaires.

En 1954, elle retourna à Warm Springs, cette fois comme directrice du département d'ergothérapie et professeure au troisième cycle. Muriel accepta le défi d'organiser et de diriger le cours spécial en ergothérapie de l'Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) à Kingston en 1959, et en demeura la directrice, pendant toute sa durée. Lorsque l'Université Queen mit sur pied son programme de formation en ergothérapie en 1967, Muriel fut nommée chargée de cours. Au moment de son décès en 1972, elle était professeure adjointe et principale enseignante pour le programme d'ergothérapie de l'École de Réadaptation de l'Université Queen, à Kingston, en Ontario.

Muriel s'est dévouée pendant plusieurs années au service de l'ACE, comme membre et présidente de divers comités, entre autres, à titre de membre du comité de la formation et de membre élue du Conseil d'administration. Choisie comme déléguée de l'ACE à la Fédération mondiale des ergothérapeutes (FME), elle a représenté le Canada au conseil de la Fédération et fut, pendant un certain temps, la présidente du comité des publications de la FME.

Muriel est également l'auteure de plusieurs articles publiés dans la Revue canadienne d'ergothérapie (RCE) et dans divers périodiques de groupes de professionnels de la santé. Son enthousiasme pour l'avancement de l'ergothérapie et la motivation qu'elle communiquait ont été des sources d'inspiration pour de nombreux étudiants, thérapeutes et amis personnels.

L'Association canadienne des ergothérapeutes honorera un membre de l'Association canadienne des ergothérapeutes dont les réalisations ont été remarquables au sein de la profession, dans les domaines de la recherche, de l'enseignement et de la pratique de l'ergothérapie, en lui décernant le prix du Discours commémoratif Muriel Driver et le prix d'honneur (Fellowship) de l'Association.

Voir les récipiendaires passés:
1970-1999 | 2000-